Festival Pianoscope – 12 éme édition

Du 5 au 8 octobre 2017

Un chapitre inédit de l’histoire de Pianoscope s’ouvre dès cette saison avec l’invitation, chaque année, à Beauvais de musiciens différents aux quels sera donnée « Carte Blanche » pour établir la programmation.
Sœurs à la ville et complices en scène, les pianistes Katia et Marielle Labèque qui sont comme les deux doigts d’une seule main, nous font la joie d’inaugurer la nouvelle formule.

[expand title= »Concerts programmés à la Maladrerie« ]

Invocations – Katia et Marielle Labèque
Vendredi 6 octobre à 20h30

Si elles sont des étoiles de la galaxie piano, Katia et Marielle Labèque aiment côtoyer les œuvres qui flirtent avec rythmes archaïques et danses tribales : avec le Sacre de Stravinsky, les Épigraphes antiques de Debussy ou Mouvements de Glass, elles seront comme chez elles.
Tarifs : 23€ / 19€ – Réservations au 03 44 15 66 70

Les Boys – Duo Jatekok
Samedi 7 octobre à 18h


Ambiance jazz chez les classiques ! Du jazzman Trotignon à Ravel en passant par Poulenc, une chaude fin d’après-midi qui fait un clin d’oeil aux Boys, duo de pianistes américains auxquels Poulenc dédia sa Sonate.
Tarifs : 19€ / 17€ – Réservations au 03 44 15 66 70

Danses – Laurence et Béatrice Puiu
Dimanche 8 octobre à 11h


Elles sont roumaines, vivent en Italie, elles sont soeurs et curieuses de découvertes : rendez-vous avec Laura et Béatrice Puiu pour commencer la journée sous le signe de la danse à deux pianos ou quatre mains, de Khatchatourian à Bartok en passant Richard Bennet.
Tarif : 10€ / gratuit détenteurs du Pass Pianoscope
Réservations au 03 44 15 66 70

Tubes essentiels – Isabelle et Florence Lafitte
Dimanche 8 octobre à 16h


Des tubes du classique revisités pour deux pianos (La Flûte enchantée, la Symphonie du nouveau monde…) et la Fantaisie de Schubert, joyau du répertoire pour piano à quatre mains, par les soeurs Lafitte : un duo magnifique depuis trente-six ans.
Tarifs : 19€ / 17€ – Réservations au 03 44 15 66 70

[/expand]

[expandsub1 title= »A propos de Katia et Marielle Labèque« ]

Katia et Marielle Labèque, deux sœurs pianistes, sont connues pour la fusion et l’énergie de leur duo.

Leurs ambitions musicales ont débuté très tôt et c’est leur interprétation contemporaine de Rhapsody in Blue de Gershwin (un des premiers disques d’or de la musique classique) qui leur a apporté la consécration internationale. Depuis lors, elles poursuivent une éblouissante carrière tout autour du monde.

Elles sont invitées régulièrement par les orchestres les plus prestigieux : Royal Concertgebouw d’Amsterdam, Berlin Philharmonic, Bayerischer Rundfunk, Boston Symphony, Chicago Symphony, Cleveland Orchestra, Dresden Staatskapelle, Leipzig Gewandhaus, London Symphony, London Philharmonic, Los Angeles Philharmonic, Filarmonia della Scala, Philadelphia Orchestra, and Vienna Philharmonic, sous la direction de Semyon Bychkov, Lionel Bringuier, Sir Colin Davis, Gustavo Dudamel, Charles Dutoit, Sir John Eliot Gardiner, Miguel Harth-Bedoya, Kristian Jarvi, Paavo Jarvi, Zubin Mehta, Seiji Ozawa, Antonio Pappano, Georges Prêtre, Sir Simon Rattle, Esa-Pekka Salonen, Leonard Slatkin, Michael Tilson Thomas et Jaap van Zweden.

Elles jouent aussi avec des ensembles de musique baroque tels The English Baroque Soloists avec Sir John Eliot Gardiner, Il Giardino Armonico avec Giovanni Antonini, Musica Antica avec Reinhard Goebel, Venice Baroque avec Andrea Marcon et Il Pomo d’Oro. Elles ont récemment effectué une tournée européenne avec l’Orchestra of the Age of Enlightenment et Sir Simon Rattle.

Katia et Marielle ont le privilège de travailler avec de nombreux compositeurs de leur temps : Thomas Adès, Luis Andriessen, Luciano Berio, Pierre Boulez, Philip Glass, Osvaldo Golijov, György Ligeti, Olivier Messiaen. Le 6 mai 2015 Katia et Marielle ont donné au Walt Disney Hall de Los Angeles la première mondiale du nouveau Concerto de Philip Glass (écrit pour elles) avec l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles sous la direction de Gustavo Dudamel. Un nouveau concerto de Bryce Dessner, écrit pour le duo, sera prêt en 2018.

Parmi les théâtres et les festivals prestigieux où elles se produisent, citons : Vienna Musikverein, Hamburg Musikhalle, Munich Philharmonie, Carnegie Hall, Royal Festival Hall, La Scala, Berlin Philharmonie, Blossom, Hollywood Bowl, Lucerne, Ludwigsburg, Mostly Mozart, The BBC Proms, Ravinia, Ruhr, Tanglewood, Salzburg… Plus de 33.000 spectateurs ont assisté au concert de gala qu’elles ont donné au Berlin’s Waldbühnne avec l’Orchestre philharmonique de Berlin sous la baguette de Sir Simon Rattle (disponible en DVD Euro Arts).

Pour leur propre label KML Recordings, elles ont enregistré en 2014 l’album Sisters qui rassemble des moments musicaux captés au cours de leur vie personnelle et professionnelle. Parmi les albums précédents figurent Gershwin/Bernstein et leur projet Minimalist Dream House (50 années de musique minimaliste). Le nouveau DVD à paraître en collaboration avec Euro Arts sortira au printemps 2017 : The Labèque way, une lettre d’Alessandro Baricco à Katia et Marielle, produit par « El Deseo » (Pedro et Augustin Almodovar) et réalisé par Félix Cábez.

Elles ont aussi créé la Foundation KML dans le but de stimuler la création et développer la connaissance du répertoire pour deux pianos, grâce à la rencontre entre artistes d’horizons divers. Un des projets récents de la Fondation a été un concert autour de la musique de Moondog, en collaboration avec King’s Place à Londres et dans le prolongement de leur travail avec les compositeurs minimalistes.

En mai 2015 elles créent à la Philharmonie de Paris la nouvelle œuvre de David Chalmin, Star-Cross’d Lovers, écrite pour deux pianos, guitare électrique et batterie, sur le thème de Romeo et Juliette de Shakespeare. Cette pièce accompagne une chorégraphie pour sept danseurs créée par le célèbre « break-dancer » Yaman Okur (Madonna, Cirque du Soleil). Cette production a été présentée au Théâtre du Châtelet à Paris, ainsi qu’en tournée européenne jusqu’à octobre 2016.

Un record de 100.000 auditeurs ont assisté au concert Vienna Summer Night Concert 2016 à Schönbrunn (disponible en CD et DVD chez Sony), où Katia et Marielle ont joué avec l’Orchestre Philharmonique de Vienne sous la direction de Semyon Bychkov et plus d’1,5 milliard de téléspectateurs ont pu suivre ce concert-évènement dans le monde.

En août 2016, le label KML Recordings a rejoint le label historique Deutsche Grammophon. La ré-édition de deux CDs de leur album Minimalist Dream House couplé avec le premier enregistrement de leur projet Love Stories suit leur concert à la Philharmonie de Paris le 25 septembre 2016.

Leur nouveau CD chez Deutsche Grammophon consacré au Sacre du Printemps de Stravinski et aux Epigraphes antiques de Debussy est sorti en 2016, ainsi que la biographie intitulée Une vie à quatre mains de Renaud Machart, aux éditions Buchet-Chastel.

[/expandsub1]

[expandsub1 title= »Anima ex Musica, bestiaire utopique« ]

L’exposition « Anima ex Musica, bestiaire utopique » est présentée dans le cadre du festival Pianoscope

Le collectif  « Tout reste à faire » redonne vie à des instruments de musique en inventant des créatures animées et sonores à partir d’instruments ou de pièces d’instruments de musique hors d’usage.

Les créatures animées sont principalement inspirées des arthropodes (du grec arthron “articulation” et podos “pied”), aussi appelés “articulés”. La reproduction de ces articulations amène les artistes à inventer des mécanismes complexes, composés de pièces de bois ou de métal, issues d’instruments de musique intégralement démontés puis remixés.

En fonction de leur anatomie et en fonction des assemblages effectués, ces animaux sont mobiles et animés. Leurs mouvements se présentent sous forme de micro-déplacements, de vibrations, d’ondulations, d’ouvertures et fermetures. Chacune de ces créatures a une identité sonore qui lui est propre et fait l’objet d’une création musicale dont l’orchestration est corrélée aux instruments ayant servi à sa fabrication.

Les œuvres sont réparties sur 7 lieux : Hôtel de Ville, Théâtre du Beauvaisis, Aquaspace, Office de tourisme, Centre hospitalier et centre commercial du Jeu de Paume.

Grange de La Maladrerie Saint-Lazare : visite uniquement pendant les heures de concert.

Exposition du 23 septembre au 8 octobre 2017
 

[/expandsub1]

[expandsub1 title= »Billetterie Pianoscope« ]

Billetterie ouverte du 17 juin au 7 juillet inclus et à partir du 26 août.
Théâtre du Beauvaisis 40 rue Vinot Préfontaine CS 60 776 – 60007 BEAUVAIS Cedex.

Horaires de la billetterie : du mardi au vendredi de 13h à 18h, le samedi de 15h à 18h.
Réservations par téléphone : 03 44 15 66 70
Réservations par internet : www.digitick.com

Le Pass : 17 € la place pour un abonnement à 4 concerts et plus

Plein tarif : 23€ et 19€

Tarif réduit : 19€ et 17€
Bénéficiaires tarif réduit (sur présentation de justificatifs) :
Demandeurs d’emploi et allocataires du RSA / moins de 25 ans / étudiants / élèves du Conservatoire Eustache du Caurroy
Abonnés au Théâtre du Beauvaisis
Personnes travaillant dans le secteur du spectacle vivant / personne en situation de handicap / les titulaires des cartes Sénior BOP et Famille nombreuse

Tarif Groupe : 13 € par personne à partir de 10 places réservées sur un même concert

Tarifs pour les jeunes
Gatuit : jeunes jusqu’à 13 ans, titulaires de la carte BOP valable sur tous les concerts quel que soit le lieu
8 € : jeunes de 13 à 18 ans, sur tous les concerts

Télécharger le coupon de réservation

[/expandsub1]

 Retrouvez toute l’actualité du Festival Pianoscope sur :

http://pianoscope.beauvais.fr/

ou

https://culture.beauvais.fr/